Constituer sa banque de colostrum pour un futur ânon

Les Cahiers de l'Âne • 01/04/2015


Constituer sa banque de colostrum pour un futur ânon

Le colostrum est le premier lait de l'ânesse. Épais et jaunâtre, il est très riche en anticorps (dont les immunoglobulines G ou IgG). Ces derniers assurent la protection immunitaire de l'ânon pendant ses deux premiers mois de vie. Le colostrum est donc essentiel à sa survie.

TEXTE : DR VÉTÉRINAIRE JENNY HARY - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

Cette immunité passive vitale est assurée par l'ingestion correcte d'un colostrum de bonne qualité, en quantité suffisante, et rapidement après la naissance. En effet, la perméabilité intestinale aux anticorps est bonne jusqu'à 12 heures et nulle au-delà de 24 heures de vie. Le colostrum contient également des vitamines et des éléments nutritifs indispensables. De plus, ses propriétés laxatives favorisent l'évacuation du méconium.

Qualité du colostrum

undefined

Une mère en bonne santé, correctement vaccinée et vermifugée et pas trop âgée a toutes les chances de donner un colostrum de bonne qualité. Un bon colostrum est riche en anticorps (plus de 60 grammes d'IgG par litre). Le Colotest des Haras Nationaux mesure facilement ce taux dans le colostrum prélevé à la naissance. Le réfractomètre coûte environ 174 €, les éleveurs et les vétérinaires équins en possèdent souvent un. Pour le particulier il est possible de prélever le colostrum, de le congeler, et de le faire tester ultérieurement sur un échantillon.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés banque immunité colostrum vitamines ânesse muleton prélèvement ânon anticorps congelé colotest