Parage du sabot de l'âne et Maréchalerie

Les Cahiers de l'Âne • 01/05/2012


Parage du sabot de l'âne et Maréchalerie

Le pied de l'âne mérite l'attention régulière de son propriétaire : curage quotidien des sabots, application ponctuelle d'huiles et d'onguents... Mais le parage est indispensable et des traitements orthopédiques sont parfois nécessaires..

TEXTE : Dr VÉTÉRINAIRE JENNY HARY - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

Chez l'âne, le ferrage reste rare dans nos pays où il travaille relativement peu, le parage en revanche est indispensable et spécifique.

Le parage en questions

Pourquoi ?

Nous savons que la corne pousse en permanence à partir du bourrelet coronaire, c'est ce que l'on appelle l'avalure. Mais l'usure en terrain meuble n'est pas toujours suffisante pour compenser efficacement ce phénomène. D'où la nécessité de faire appel au maréchal-ferrant plusieurs fois dans l'année afin de maintenir le sabot dans une bonne conformation.

Qui ?

undefined

Votre pareur doit être un maréchal-ferrant diplômé et compétent. Le pied de l'âne est spécial et doit recevoir un parage adapté. Il faudra pour trouver le bon professionnel interroger votre vétérinaire ou des éleveurs d'ânes proches de chez vous. La personne compétente aura un feeling âne, de la contention aux paroles en passant par les gestes. Il ne faut pas vous décourager et bien prendre vos rendez-vous à l'avance, car ces personnes sont absolument débordées en général.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés seime pied maréchalerie fer sabot corne maréchal-ferrant curage parage ferrure orthopédique pied encastelé fourbure