L'âne n'est pas... un cheval

Les Cahiers de l'Âne • 01/05/2013


L'âne n'est pas... un cheval

Lorsque l'on parle entre âniers de nos chers compagnons, aucun d'entre nous n'aurait l'idée dans son discours de prendre son âne pour un cheval. Mais dans les faits, qu'en est-il réellement ?

TEXTE : EMMANUELLE BORNET - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

Au travail trop souvent nous attendons, voire nous exigeons, de nos amis qu'ils se comportent comme des chevaux, quand on connaît déjà ces derniers bien entendu. Qu'ils se comportent comme des chevaux, oui, mais juste lorsque nous leur demandons quelque chose !
C'est-à-dire soumis comme un cheval peut l'être, et même si dans la vie de tous les jours nous sommes bien contents qu'ils ne soient pas des chevaux ! Pourquoi ? Parce qu'il y a vraiment une différence entre ces deux espèces du genre équin.

Nous n'aurions pas ce comportement parfois injuste ou ingrat envers nos ânes si leur tête fonctionnait comme celle d'un cheval car si c'était le cas, ils nous enverraient paître !
L'âne a un tempérament généralement placide qui ne s'émeut d'une situation que si celle-ci s'avère vraiment risquée : votre âne vous saute rarement dans les bras à la moindre feuille qui vole, il ne détale pas comme un malade parce qu'une branche a craqué dans la forêt, il ne vous décoche pas une ruade parce que vous passez derrière lui sans prévenir, ni parce que vous venez de poser votre poncho de pluie sur sa croupe.

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés âne âne cheval attelage