Le harnais 4 - Appareil de reculement et retenue

Les Cahiers de l'Âne • 01/07/2014


Le harnais 4 - Appareil de reculement et retenue

Le harnais peut se définir comme un ensemble de pièces solidaires et complémentaires, nécessaires à l’utilisation d’un animal. PARTIE 4. L'appareil de reculement et retenue : l'avaloire, la croupière et le culeron.

TEXTE : EMMANUELLE BORNET - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

L’avaloire

Pièce de harnachement enveloppant la croupe de l’équidé et lui permettant de reculer. Plutôt large, souple et lisse, elle tient grâce aux barres de fesses qui coulissent dans la croupière. Son rôle est d’empêcher la voiture de heurter l’arrière-main de l’âne.

La croupière

La croupière sert, par l’intermédiaire des barres de fesses, au maintien de l’avaloire. Elle est reliée à la sellette et à la queue par l’intermédiaire du culeron.

undefined

Le culeron

Partie du harnais passant sous la queue de l'âne ou de la mule et reliée à la croupière par deux boucles. Il doit toujours être souple, lisse et propre pour ne pas blesser le couard (tronçon haut de la queue). ■

Mots clés culeron croupière harnais reculement avaloire