Entraînement et assouplissement de l'âne d'attelage

Les Cahiers de l'Âne • 01/07/2014


Entraînement et assouplissement de l'âne d'attelage

Le travail aux longues guides est une phase d’apprentissage indispensable avant la traction d’une charge pour le jeune âne. Il éduque au langage des aides. C’est aussi une gymnastique pour entretenir la tonicité musculaire des ânes ou des mulets déjà aguerris.

TEXTE : EMMANUELLE BORNET - PHOTOS : VALÉRIE THÉVENOT

Cet entraînement contribue à la souplesse de l’animal pour produire de belles allures et favoriser un positionnement correct dans les courbes et les tourner courts. Les exercices sont toujours effectués aux deux mains en insistant sur le côté où l’âne est le moins à l’aise.

Matériel

En ce qui concerne l’harnachement de l’âne, il doit comporter un mors ou un caveçon et obligatoirement un surfaix. Les guides coulisseront dans les anneaux du surfaix. N’oubliez pas la badine car comme en attelage, on ne se sert pas des guides pour avancer mais ils sont une aide indispensable d’indication.

À quel âge l’âne peut-il travailler ?

L’âne ne termine sa croissance qu’à 4 ou 5 ans. Jusqu’à cet âge, il sera en phase d’éducation, de musculation et d’entraînement.
Il est important d’éviter une utilisation poussée avant que la croissance ne soit terminée sinon cela entraîne de graves troubles des articulations et du rachis. De même un travail trop intense chez un jeune sujet provoque une musculature trop importante bloquant la croissance et entraînant à terme des problèmes aux tendons. Et cet effort prolongé muscle le cœur mais limite sa capacité, ce qui se répercutera sur la capacité de récupération ultérieure de l’âne. (J.F. Cottrant)

Les déplacements latéraux

Pour pouvoir lire la suite:
Mots clés déplacements latéraux mules âne assouplissement mulets travail longues guides reculé attelage