Pour ou contre le port de la chemise chez l'âne ?

Soins et santé
46323258_10212631567972746_6020139686096273408_n.jpg Port de la chemise chez l'âne
arbre.jpg L'arbre phylogénétique de l'Equus
artfichier_850619_8063005_20190114054150.jpg Germe des différents Equus
artfichier_850619_8063055_201901145004348.jpg Origine africaine de l'Equus Asinus
IMG-20180913-WA0004.jpg Sigmund l'âne
25/02/2019
D'une part, en saison hivernal, les amateurs d'équidés prétendent qu'une chemise est totalement superflu pour un âne, ce sont des animaux résistants et peu frileux. Mais d'autre part, dans certain fait divers, on peut y lire la mort par hypothermie d'un Equus Asinus. Il a été incapable de remonter, par lui-même, sa température corporelle au dessus de trente cinq degrés centigrades et en conséquence son cœur s'est arrêté de battre. Face à ces informations opposées, l'option de notre décision, quant au choix d'une éventuelle couverture, peut être guidée par la prise de connaissances d'études vétérinaires relatives à l'Equus Asinus sur : 1. les caractéristiques de son manteau 2. lui, et sa famille, dans son arbre phylogénétique 3. ses origines africaines
Port de la chemise chez l'âne

Si on l'observe sous la pluie, on le voit immobile, inflexible semblable à une statue de bronze. On pourrait l'imaginer en pleine contemplation sur les bienfaits de l'eau dans son milieu. Nenni, l'âne n'aime pas toute forme de liquide sur son corps.

Les caractéristiques du manteau de l'âne

Une recherche a été réalisée sur le manteau de quarante deux animaux : âne, cheval, mule (femelle et mâle) pendant les quatre saisons d'une année.

Un carré de vingt cinq centimètre carré a été prélevé et mesuré. Le résultat montre que le poil de l'âne ne pousse pas significativement, il est plus léger, plus court et plus mince en comparaison à ses cousins.
Par contre, le manteau des chevaux et mulets change entre les périodes et devient de plus en plus épais en hiver.

Référence :

équine vétérinary journal
doi.org/10.111/evj.12775

L'arbre phylogénétique de l'âne

Comme on le voit dans l’arbre phylogénétique ci-dessus, l'Equus, au cours de l'évolution, s'est modifié de façon progressive pour produire des sous-espèces : cheval, âne et zèbre.
Ceux-ci sont donc cousins avec des différences anatomiques et physiologiques propres


Germe des différents Equus


Origine africaine l'Equus Asinus

Selon les scientifiques, l’âne moderne proviendrait de deux sous-espèces différentes :

soit de l'Equus africanus africanus : ânes sauvages du Nord – Est de l’Afrique de Nubie

soit de l'Equus africanus somaliensis : ânes de Somalie.

Confirmation de la théorie par :

L'ADN :

En France, Albano Beja-Pereira de l'Université Joseph Fourier a collecté, dans le monde entier, l’ADN d’ânes modernes et d’ânes sauvages pour ensuite les analyser. L’équipe scientifique a alors conclu que les ânes sauvages du nord-est de l’Afrique : Nubie / Somalie sont les ancêtres de nos ânes modernes. Ces deux populations d'ânes sauvages d'Afrique furent, Il y a des milliers d'années, domestiquées les premières par les nomades pour ainsi voyager dans d'autres parties du monde.

Le squelette :

En 2008 Rossel a réalisé une étude sur dix squelettes d’âne enterrés depuis environ trois mille ans avant Jésus Christ. Il a constaté que la morphologie du corps de l’animal est à mi-chemin entre l’âne sauvage : Equus africanus et de l’âne moderne : Equus asinus. Cette recherche démontre la lenteur du processus de domestication s’étalant en continue sur plusieurs siècles. De même, des signes de tension sur les os de la colonne vertébrale témoignent de leur utilisation comme bête de somme.

Sigmund L'âne

De petite taille, à la robe brune, les ancêtres de cet âne proviennent sans doute d'Afrique du Nord, du Maroc.


Patricia Coune